PGSM: Roberto Amadio

Robert Amadio about PGSM

Roberto Amadio, Head of the Master in Computer science at the Université Paris Diderot, shares a few words about Paris Graduate School of Mathematical Sciences.

 
« A ma connaissance, il n’existe pas de programme du style de PGSM au niveau universitaire en France. On a une demande importante en termes de thèses (bourses de thèses financées par des entreprises, projets européens, projets ANR...) mais il nous faudrait plus de bons étudiants de master pour la satisfaire. Les effectifs produits par les ENS ne suffisent pas. PGSM devrait permettre d’attirer des étudiants non-francophones, et notamment anglophones, car pour le moment ces derniers viennent très peu en France. C’est donc une bonne chose que PGSM propose des cours en anglais. En Allemagne par exemple, et dans d’autres pays européens non anglophones, c’est un standard.
 
Pour ce qui est du niveau, je ne m’attends pas à ce que les étudiants étrangers soient meilleurs que les très bons étudiants français. En revanche, leur venue aura un impact culturel intéressant. Cela créera peut-être un esprit plus international.
 
Nous avons besoin d’un système de bourses pérenne pour attirer les bons étudiants étrangers. Bien sûr, il va falloir trouver un flux constant de financement, ce qui est évidemment compliqué. »