De Shing-Shen Chern à Louis Nirenberg

Après l'émotion d'hier (cf. La cérémonie de remise des prix en cliquant ici), cette matinée du 20 août, présidée par l'actuel président de l'IMU Laszlo Lovasz, est consacrée aux Prix Gauss et Chern.

Shing-Shen Chern

Le premier temps de la matinée est un hommage au mathématicien chinois Shing-Shen Chern, qui donne son nom au tout dernier prix décerné lors de l'ICM, remis hier au mathématicien américain Louis Nirenberg.
La vie, la personnalité et l'oeuvre de ce grand géomètre sont évoquées par sa fille, May Chu, présente à l'ICM, par le mathématicien et ancien disciple de Chern, Robert Bryant, et à travers des enregistrements vidéos montrant Chern lui-même, les mathématiciens qu'il a inspirés comme Bertram Kostant, Philip Griffiths, Isadore M. Singer, Robert Osserman, Gang Tian...  ou encore le célèbre philanthrope et ami des mathématiques Jim Simons, qui eut la chance de le connaître.
C'est l'occasion de découvrir un personnage étonnant, à la fois un mathématicien important et un grand professeur, exceptionnel par son charisme, son influence sur ses étudiants et collègues, ses contributions fondamentales en géométrie (ses travaux sur le théorème d'équivalence de Cartan, sa preuve du théorème de Gauss-Bonnet, ses recherches en géométrie kählerienne, en géométrie différentielle... ), ses amitiés et collaborations avec des géants tels Elie Cartan ou André Weil...
"Reasonably tall but a large head", retiendra-t-on en conclusion.

Louis Nirenberg

Dans un deuxième temps, le mathématicien Van Van Li présente les travaux du lauréat de la Médaille Chern : Louis Nirenberg (cliquez ici pour en savoir plus sur les prix décernés le 19 août).
On découvre que, dès sa thèse, Nirenberg s'est attaqué avec succès à deux problèmes ouverts coriaces de géométrie différentielle : le problème de Weyl et le problème Minkowski. Ce préambule détonnant ouvrait une carrière féconde, émaillée de contributions remarquables qui marqueront non seulement la géométrie (en particulier la géométrie différentielle), mais aussi d'autres domaines comme les équations aux dérivées partielles linéaires et non linéaires, la mécanique des fluides, les systèmes dynamiques, ... On retiendra aussi les interactions de Nirenberg avec d'autres grands noms des mathématiques contemporaines comme Brezis, Chern, Fefferman ou Hormander. Ses qualités d'enseignant sachant guider ses étudiants, leur transmettre savoir, sagesse et amour des mathématiques sont également soulignées. Avant cette Médaille Chern, Louis Nirenberg a reçu plusieurs distinctions importantes au cours de sa carrière : les prix Bôcher, Crafoord, le Steele Prize for Lifetime Achievement et la National Medal of Science des Etats-Unis.

 

 

 

 

 

 

 

CIMG5835.JPG

 

 

 

 

 

 

nir8.jpg