Gautier Dietrich

"Je m'appelle Gautier Dietrich, et je prépare actuellement l'agrégation externe de mathématiques à l'Université Montpellier 2.

Je suis arrivé à Montpellier il y a quelques mois, dans le cadre du stage concluant le M2 de mathématiques fondamentales de l'Université Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6), que j'ai suivi au titre de ma quatrième année à l’École polytechnique. J'ai effectué ce stage à l'Institut de Mathématiques et de Modélisation de Montpellier (I3M) auprès du professeur Marc Herzlich, en géométrie différentielle, sur le thème des invariants géométriques de type masse. Je me suis plus précisément intéressé aux propriétés des masses de Gauss-Bonnet-Chern. Intéressé depuis le début de mes études par les liens entre mathématiques et physique fondamentale, j'ai découvert ce thème de recherche au cours de mon stage de M1 sous la tutelle du professeur Fernando Codá Marques. Mon professeur de relativité générale à l'X, Jean-Pierre Bourguignon, m'a ensuite orienté vers Marc Herzlich, qui a accepté d'encadrer mon stage de M2.
Un peu avant le début du stage, Marc m'a indiqué l'existence du programme de financement de la FSMP pour des stages de M2 hors Île-de-France. Ayant à supporter financièrement un déménagement et la gestion de front de mon stage à Montpellier et de la dernière période de cours à Paris 6, cette bourse, à ma connaissance unique en son genre, m'a été d'une grande aide.
J'ai été très chaleureusement accueilli à l'I3M, par Marc Herzlich d'une part, par l'équipe des doctorants d'autre part. J'ai immédiatement bénéficié d'un bureau au sein du laboratoire, ce qui aurait sans doute été plus compliqué à Paris. En un mot, j'ai trouvé à l'I3M un cadre de travail enthousiasmant, parmi une équipe motivée ; et aussi et surtout un contact permanent avec mon tuteur de stage, ce qui a grandement facilité le traitement des difficultés mathématiques auxquelles je n'ai pas manqué d'être confronté.
Au terme de ce stage, j'ai décidé de poursuivre mes études à Montpellier, où j'ai trouvé une qualité de vie et un dynamisme étudiant exceptionnels.
Si l'aide de la FSMP n'a pas été un facteur déclencheur dans le choix de mon lieu de stage, elle a conforté ma prise de conscience de l'opportunité qui m'est offerte d'intégrer un nouvel environnement scientifique, et, plus généralement, une nouvelle région. Au terme de ma formation actuelle, je pense d'ailleurs effectuer une thèse en géométrie différentielle à l'I3M."

 

Gautier Dietrich (bénéficiaire en 2013 d'un financement FSMP pour un stage de M2 hors Île-de-France), septembre 2013