Joaquin Rodrigues

Joaquin Rodrigues

"Je m’appelle Joaquin Rodrigues Jacinto et je fais partie des étudiants ayant obtenu une bourse PGSM en vue de suivre un cursus de master à Paris. J’effectue actuellement ma deuxième année de master à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en spécialité « Mathématiques fondamentales ». Auparavant, j’étudiais à l’Université Nationale de La Plata, en Argentine.

Quiconque désirant se spécialiser dans les domaines de la géométrie algébrique et de la théorie des nombres sait que la France, et en particulier Paris, est l’endroit idéal. Il suffit de citer les noms d’Alexander Grothendieck, de Jean-Pierre Serre ou d’André Weil pour comprendre qu’ici, on se trouve dans un lieu privilégié quant au développement historique de la géométrie algébrique. Et si on considère les récentes médailles Fields, on comprend que les choses n’ont fondamentalement pas trop changé. En particulier, le master que je suis actuellement est une excellente introduction à cet univers si vaste. Une introduction dense, difficile, requérant un travail acharné, mais aussi extrêmement agréable pour qui éprouve du plaisir à apprendre les mathématiques.

Outre cette satisfaction purement mathématique, la bourse PGSM me permet de vivre confortablement et de me concentrer pleinement sur mes études.

Je dois avouer qu’à l’origine, deux motivations m’avaient poussé à poser ma candidature au programme PGSM. La première était celle que j’ai exposée ci-dessus, et qui impliquait la rencontre, à Paris, avec des spécialistes de mon domaine de prédilection. La seconde était plus personnelle : ce moment de ma vie était le plus propice à un voyage avec ma fiancée. Au moment d’arriver à Paris, seule la première motivation était encore d’actualité… et cela suffisait amplement !

Pour finir, j’ajouterai que l’accompagnement de la FSMP a considérablement allégé mes contacts avec la bureaucratie administrative, et que les rencontres organisées avec les autres lauréats m’ont permis de découvrir d’autres gens et d’améliorer mon français. Je commence à apprécier tout cela."

Joaquin Rodrigues Jacinto (lauréat PGSM 2012), octobre 2012