La Médaille Fields

La Médaille Fields est la distinction la plus prestigieuse en mathématiques.

Un Nobel des maths ?

On a longtemps considéré la Médaille Fields comme le "prix Nobel des mathématiques", ce qui n'est pas tout à fait juste. En effet, alors que le prix Nobel est décerné tous les ans et couronne en général l'ensemble d'une carrière, la Médaille Fields, attribuée tous les 4 ans lors du Congrès International des Mathématiciens, est décernée à de "jeunes" mathématiciens dans la force de l'âge, c'est à dire de moins de 40 ans.

Depuis 2003, un nouveau grand prix mathématique tient lieu de "Nobel des maths" : il s'agit du Prix Abel, attribué chaque année selon des critères comparables à ceux du Nobel.

Les Fields français

La France est la 2e meilleure nation mondiale (derrière les Etats-Unis) pour le nombre de lauréats de la Médaille Fields, avec 11 mathématiciens récompensés depuis la création de ce prix en 1936. Les Fields français sont :
 - Laurent Schwartz (1950)
 - Jean-Pierre Serre (1954)
 - René Thom (1958)
 - Alexandre Grothendieck (1966)
 - Alain Connes (1982)
 - Pierre-Louis Lions (1994)
 - Jean-Christophe Yoccoz (1994)
 - Laurent Lafforgue (2002)
 - Wendelin Werner (2006)
 - Ngô Bao Châu (2010)
 - Cédric Villani (2010)

Fields-thumb.jpg