Mathématiciens en entreprise

Lumière sur une statisticienne

Silvia Fagnoni n’imaginait pas entreprendre une thèse en mathématiques. Elle a découvert la statistique tardivement, sur les bancs de l’université, grâce à ses cours d’économie. Dès lors, elle s’est prise de passion pour la discipline. Titulaire d’un doctorat en mathématiques, elle est aujourd’hui chef du groupe Statistique et Outils d’Aide à la décision (SOAD) à EDF.

Lire l'article. 

Sous la conduite des mathématiques

Michel Roesch a toujours eu le goût des mathématiques appliquées. Cet ancien normalien, titulaire d’un doctorat, s’est résolument tourné vers le secteur industriel. En effet, il est aujourd’hui responsable du plan de montage sur l’ensemble des usines PSA Peugeot, en France aussi bien qu’à l’international. Portrait d’un mathématicien dans l’industrie automobile.

Lire l'article. 

Un mathématicien à l'écoute

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure et docteur en mathématiques, Olivier Jacquinot est passé de la théorie des nombres aux télécommunications, puis au conseil. Il dirige actuellement Progressus Corporation, un cabinet de conseil et d’expertise qu’il a fondé voilà bientôt dix ans, avec deux associés.

Lire l'article. 

A fond de train

Docteur en mathématiques, Pierre Messulam a fait l’essentiel de sa carrière dans le groupe SNCF, où il occupe aujourd’hui le poste de Directeur de la stratégie ferroviaire et de la régulation. Retour sur un parcours qui mêle mathématiques, réseaux ferroviaires, sécurité, stratégie et innovation.

Lire l'article. 

A l'assaut des mathématiques

Quand il étudiait à l’Ecole Normale Supérieure, Emmanuel Chiva s’imaginait chercheur en biologie moléculaire. Biologiste de formation, ce n’est qu’au moment de sa thèse qu’il se tourne vers les mathématiques et l’informatique. Aujourd’hui, ce docteur en biomathématiques est directeur général de Silkan, une entreprise qu’il a contribué à créer, spécialisée dans la simulation militaire et notamment la simulation embarquée. Portrait.

Lire l'article. 

ALGORITHMES AU COMMANDE

Passionné d’informatique, Jérôme Lacaille s’est cependant tourné vers les mathématiques. Cet ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud, titulaire d’un doctorat, est aujourd’hui expert émérite au sein du Groupe Safran, où il développe des algorithmes pour Snecma. Retour sur une trajectoire professionnelle qui mêle compétences techniques et entrepreneuriales, mathématiques et programmation, start-up et grand groupe industriel. 

Lire l'article. 

Au risque des mathématiques

Raphael Douady a littéralement grandi avec les mathématiques. Son père, Adrien Douady, l’un des grands mathématiciens du XXe siècle, fut reconnu en son temps comme le meilleur spécialiste des fractales. À son tour, Raphael Douady a choisi la voie des mathématiques. Entré à l’ENS en 1978, il est aujourd’hui directeur de la recherche à Riskdata, une société qu’il a contribuée à fonder. Son parcours oscille entre recherche fondamentale et mathématiques financières, secteur public et secteur privé, guidé par un souci constant d’innovation. 

Lire l'article.

A l'heure du numérique

Xavier Lazarus ne compte plus le nombre de fois où on lui a demandé un exemplaire de sa thèse. Récemment encore, un étudiant américain le contactait à ce sujet. Rien de très surprenant : la thèse en question touche à la théorie des groupes, thème de recherche privilégié des mathématiques fondamentales. Ce qui en revanche pourrait surprendre l'étudiant qui le sollicite ainsi, c'est le poste qu'occupe aujourd'hui Xavier Lazarus. Loin des laboratoires de recherche académique, ce dernier a fondé avec deux associés sa propre société d'investissement, Elaia Partners. Retour sur un parcours peu ordinaire, entre recherche fondamentale et création d'entreprise.

Lire l'article.

La médiation en action

Du plus loin qu'elle se souvienne, Jocelyne Canetti a toujours éprouvé un grand intérêt pour les mathématiques. Durant ses études à l'Ecole Normale Supérieure, elle se destinait à la recherche. Devenue docteure en mathématiques, elle a toutefois opté pour le Groupe EDF, où elle occupe aujourd'hui le poste de médiateur. Retour sur une bifurcation réussie.

Lire l'article.

Quand les mathématiques deviennent un jeu

Rayman, Splinter Cell, Watch Dogs, Prince of Persia, Assassin's Creed... Derrière ces noms de jeux vidéo célèbres dans le monde entier, se cache la même entreprise : Ubisoft, une société française devenue depuis sa création en 1986 le troisième développeur mondial de jeux vidéo. Une réussite à laquelle contribue, entre autres, des mathématiciens. Xavier Spinat, docteur en mathématiques et directeur de production à Ubisoft, est de ceux-là. Portrait.

Lire l'article.

Des atomes crochus avec les mathématiques

Entre secteur public et secteur privé, Annalisa Ambroso a longtemps hésité. Pour celle qui est aujourd'hui manager R&D et conseillère technique chez Areva, le choix n'avait rien d'une évidence. Titulaire d'un doctorat en mathématiques, elle voulait être sûre de voir son expertise technique reconnue dans l'industrie. C'est chose faite à Areva, où elle a été nommée Mathematics Senior Expert, un titre qu'elle cumule avec ses fonctions actuelles.

Lire l'article.

Mathématiques en roue libre

C'est au cours de ses études à l'Ecole des Ponts que Patrice Hauret se passionne pour les mathématiques appliquées, au point d'entreprendre une thèse dans ce domaine. Docteur en mathématiques, il est aujourd'hui Responsable de l'équipe de simulation numérique au Centre de Technologies Michelin.

Lire l'article.

Un train d'avance

Il y a longtemps que Barbara Dalibard a quitté les bancs de l'ENS, où elle étudiait la théorie des nombres. Agrégée de mathématiques, elle est aujourd'hui Directrice Générale de la Branche SNCF Voyages. Retour sur le parcours d'une normalienne en entreprise.

Lire l'article.

L'art d'optimiser les maillages

Quand il était étudiant en mathématiques appliquées, Jean-François Lagüe souhaitait déjà se tourner vers le monde de l'entreprise. Il est aujourd'hui cadre à Distene, une société spécialiste de l'optimisation de maillage, où il occupe le poste de responsable produits. Effectuer le maillage d'un objet, c'est en faire la modélisation géométrique la plus simple possible pour pouvoir ensuite effectuer des calculs. Visuellement, cette modélisation consiste à réaliser un pavage : l'objet est divisé en éléments géométriques tous identiques. Le type de maillage dépend de l'élément choisi. Ce travail requiert un solide bagage mathématique, que Jean-François Lagüe a acquis au cours de sa thèse.

Lire l'article.

La simulation numérique au service de l'industrie

Nicole Poussineau travaille dans l'équipe "Modélisation des procédés Industriels" de Saint-Gobain, le leader mondial de l'habitat. Elle a suivi un cursus mixte, entre école d'ingénieur et université, et les mathématiques tiennent une place centrale dans son parcours. Titulaire d'un doctorat, elle se penche aujourd'hui sur des problèmes de simulation numérique et de résolution d'équations.

Lire l'article.

Stéphane Mallat

Stéphane Mallat, Professeur à l’Ecole Polytechnique en Mathématiques appliquées, Analyse harmonique et Traitement de l’image. Ses recherches touchent à la théorie des ondelettes, à la géométrie, à la représentation de l’information. Il a également créé une start-up au début des années 2000...

Lire l'article.

Un géomètre sur un nuage

Pendant dix ans, Jérôme Brun a mené des recherches en géométrie algébrique à l'Université de Nice. Aujourd’hui senior vice-président chez Atos, une des plus grandes entreprises de service informatique au niveau mondial, il est spécialisé dans l’informatique en nuage. Sa trajectoire professionnelle a pris un tournant inattendu, à une époque où peu de passerelles existaient entre monde académique et secteur privé.

Lire l'article.

L'aventurier du Big Data

Il y a deux moments dans le parcours professionnel de David Bessis. Une première carrière de mathématicien, puis la création d'une start-up, tinyclues, qui marque les débuts d'une carrière d'entrepreneur. Il revient sur son parcours encore atypique.

Lire l'article.

Des mathématiques pour nettoyer l'espace

Depuis plus d'un demi-siècle, nous envoyons des satellites dans l'espace. Le problème est qu'une fois devenus hors d'usage, ils y restent et s'y désagrègent. La pollution spatiale formée par ces dizaines de milliers de débris satellitaires intéresse de près Max Cerf, docteur en mathématiques en poste à EADS Astrium.

Lire l'article.

Tung-Lam Dao et la modélisation financière

Tung-Lam Dao est chercheur dans l’équipe Recherche&Développement de gestion quantitative de la société Capital Fund Management. Autrement dit, son domaine d’expertise porte sur les mathématiques financières. Pour autant, son cursus compte plus de physique que de mathématiques, et il est même titulaire d’un doctorat en physique théorique.

Lire l'article.

De l'industrie à la recherche académique

Le passage du monde industriel au monde universitaire est plutôt rare. C’est pourtant le parcours d’Isabelle Terrasse : responsable dans un centre de recherche industriel dans un premier temps, elle a été jusqu'en mai 2013 directrice d’un centre de recherche académique, celui d’Inria Bordeaux–Sud-Ouest. Elle est à présent retournée vers l'industrie.

Lire l'article.

Des mathématiques au cœur de la finance

Il y a quelques années encore, Grégoire Loeper était maître de conférences dans une université lyonnaise. Il concentrait ses recherches sur l'analyse des équations aux dérivées partielles (EDP). Des mathématiques fondamentales donc, et une formation classique de mathématicien. Depuis, il a rejoint l'équipe de recherche quantitative de BNP Paribas et jongle désormais avec des problèmes de probabilités, de calcul stochastique et de statistique.

Lire l'article.

A la lumière des statistiques

Vincent Lefieux est chef du pôle « Analyse et expertise statistique » à RTE (Réseau de transport d'électricité). Titulaire d'un doctorat, il enseigne également à l'ISUP et assure le suivi de thèses CIFRE dans son entreprise. Son parcours montre les passerelles pouvant exister entre le monde académique et le secteur privé.

Lire l'article.

L'art de l'innovation financière

Diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSAE, Eric Benhamou suit d'abord le DEA Probabilités et Finance de Paris 6, dirigé entre autres par Nicole El Karoui, avant de compléter sa formation par une thèse de mathématiques. Il est aujourd'hui à la tête de l'entreprise qu'il a fondé, Pricing Partners, spécialisée dans la valorisation de produits financiers non listés. Les mathématiques financières sont au cœur de son parcours, marqué par un souci constant d'innovation.

Lire l'article.