MathC2+

        

 

 

     

 

 

La Fondation participe à un nouveau programme mis en place par le Ministère de l’Education nationale, appelé MathC2+. Témoignant de la volonté de faire face à la désaffection des jeunes pour les sciences, ce programme offrira à des collégiens et lycéens à fort potentiel des stages à l’Université, qui permettront de leur présenter les mathématiques sous un jour différent et de stimuler leur goût pour cette discipline.

Le projet Math C2+

 Le programme MathC2+ a été développé par le Ministère de l’Education nationale en partenariat avec des associations suite au succès des Olympiades.


Il met en place des stages de mathématiques à l’Université pour les élèves de collèges et lycées de la 4e à la 1ère pendant les petites vacances scolaires. Ces stages sont réalisés sur la base du volontariat et ne sont en aucun point des stages de soutien ou remise à niveau

Le rôle de la Fondation dans MathC2+

En tant que partenaire, la Fondation met à disposition tout son réseau de scientifiques au niveau physique mais aussi au niveau matériel, s’occupe de la recherche de mécénat, assure la gestion financière du fond, suit et accompagne les élèves jusqu’au bout en proposant sur son site des témoignages et reportages sur les stages.

 

Les stages

Les stages se déroulent en groupes réduits et les travaux sont réalisés individuellement ou en petits groupes. Ils ont pour but de donner aux élèves un nouveau point de vue sur les mathématiques, en leur faisant acquérir des notions non abordées en cours et en utilisant de nouvelles méthodes de travail. Par exemple, on y apprend à résoudre des problèmes mathématiques en utilisant l’outil informatique, à rédiger et à analyser des problèmes. On y découvre aussi la Recherche & Développement où les mathématiques sont impliquées.


Les cours sont donnés par des professeurs de lycée, de collège, de CPGE, des universitaires, des chercheurs et des doctorants.

Qui peut en bénéficier?

MathC2+ a été créé pour permettre à des élèves ayant un fort potentiel en mathématiques, mais qui ne peuvent pas l’exploiter, ou qui n’envisagent pas un projet d’études dans cette discipline, de découvrir les maths de façon professionnelle et plus approfondie. Ces élèves doivent être d’un niveau compris entre la 4e et la 1ère.

Le programme souhaite développer une nouvelle catégorie de futurs scientifiques pour qui la science n’est pas forcément un choix d’orientation. Il vise en particulier :

- les filles,
- les enfants issus d’une immigration récente,
- les enfants ne bénéficiant pas d’un environnement matériel propice aux longues études.


Dans quelques années, ce projet devrait pouvoir accueillir 1000 à 1500 jeunes par classe d’âge.

Qui organise ces stages?

La réception et l’analyse des projets de stages sont effectués par un Conseil Scientifique constitué de la Dgeso, d’enseignants, de personnel scientifique et de représentants des partenaires.

Dès que les demandes stages sont acceptées, ceux-ci sont subventionnés. Les bourses peuvent s’élever jusqu’à 3000 euros pour un stage non-résident et jusqu’à 6000 euros pour un stage résident.

Ces subventions sont utilisées pour le transport, l’hébergement, et la rémunération des intervenants.

La participation des parents de l’élève doit rester exceptionnelle mais les critères sociaux sont pris en compte.

Une journée type MathC2+

Pour un élève de 1ère S

10h-12h : Géométrie
13h-15h : Probabilités, nombres, combinatoire
15h-17h : Inégalités

Pour un élève de 3ème

10h-12h : Géométrie et calculs
13h-15h : Equations
15h-17h : Construction et géométrie

Les journées seront réparties, entre exposés, visites des laboratoires, ateliers et cours axés dans une démarche de recherche.


Pour soumettre votre projet de stage au conseil envoyez un e-mail à l’adresse mathc2plus@animath.fr sous modèle de fiche de soumission.

MathC2+ : pour en savoir plus

Site de l'association Animath