Roxana Dumitrescu

"Je suis Roxana Dumitrescu et je fais partie de la première promotion du programme international PGSM, initié et soutenu financièrement par la Fondation Sciences Mathématiques de Paris. C'est grâce à ce programme que j'ai pu effectuer mes deux années de master à l'Université Paris-Dauphine.

Après ma première année de master en Mathématiques appliquées, j'ai pris la décision de m'orienter vers les applications des mathématiques à la finance. Désirant poursuivre par une carrière académique et tenant compte de l'excellent renom du master recherche MASEF ("Mathématiques appliquées à l'assurance, économie et finance"), je l'ai choisi comme spécialité pour la deuxième année. Le MASEF est co-habilité par l'Université Paris-Dauphine et l'Ecole Nationale de la Statistique et Administration Economique (ENSAE) ; grâce à cette co-habilitation, les étudiants bénéficient à la fois de cours très pointus en mathématiques (assurés par le corps d'enseignants de Dauphine) et de cours beaucoup plus appliqués, qui se déroulent à l'ENSAE. Le MASEF laisse de cette manière le choix aux étudiants, soit de continuer par une thèse de doctorat (académique ou CIFRE) , soit d'intégrer le monde industriel. J'y ai apprécié la très grande varieté des cours, leur excellente qualité et le haut degré d'exigence de mes enseignants, ce qui pour moi représente la garantie du succès. J'ai eu ainsi la confirmation de l'excellence des formations de Masters proposés par les universités partenaires de la Fondation  Sciences  Mathématiques de Paris.

Actuellement, je suis en première année de thèse académique en mathématiques financières au CEREMADE (Université Paris-Dauphine), sous la direction de Bruno Bouchard (le responsable de la specialité MASEF) et Romuald Elie (enseignant MASEF). Je travaille plus particulièrement sur les problèmes de gestion des risques et couverture sous contraintes de portefeuille. Je suis financée grâce au programme de Recherche Doctoral en Mathématiques de l'Ile-de-France, porté par la FSMP, la Fondation de Mathématiques Jacques Hadamard et le LabEx Bezout. Le laboratoire auquel je suis ratachée, le CEREMADE, fait également partie du perimètre des laboratoires de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris.
Je pense que c'est le point fort de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris : une vision à long terme du suivi de ses étudiants. Elle ne se limite pas à nous fournir un soutien financier, mais nous guide aussi dans la construction de solides carrières. "

Roxana Dumitrescu (lauréate PGSM International 2010), novembre 2012