Maryam Mirzakhani

Recevez la lettre d'information

Télécharger la lettre d'information

C'est avec effroi que la communauté mathématique mondiale a appris le décès, le 14 juillet 2017, de la première lauréate de la médaille Fields, Maryam Mirzakhani, âgée de 40 ans seulement. Spécialiste de géométrie et de topologie dont les travaux ont d'importantes répercutions dans l'étude des systèmes dynamiques, son parcours exceptionnel avait commencé en Iran, où elle est née en 1977 et où s'est révélé son talent précoce pour les mathématiques. Médaille d'or aux Olympiades internationales en 1994 et 1995, une thèse très remarquée à Harvard sous la direction de Curtis McMullen, un poste de professeur à Stanford à 31 ans et enfin, le 12 août 2014, à Séoul, la consécration et l'entrée dans l'Histoire avec la Médaille Fields, une première tant pour les femmes que pour son pays d'origine, l'Iran. Un parcours fulgurant qui ne manquera pas d'inspirer aussi bien à l'intérieur de la communauté scientifique qu'en dehors, et en particulier chez les jeunes femmes, ainsi que la mathématicienne en exprimait le souhait lors de l'obtention de la médaille : "je serai heureuse si cela encourage de jeunes femmes scientifiques et mathématiciennes".


©Stanford University

« Plus je passe de temps à faire des maths, plus je suis heureuse. »
Maryam Mirzakhani